Quelques conseils utiles pour opérer des petits entretiens en plomberie

identifier la présence d’une fuite de tuyaux

Certaines circonstances vous obligent à résoudre vos soucis de réparation sans l’intervention d’un plombier. Découvrez nos conseils pratiques pour apprendre comment déceler une fuite d’eau de votre tuyauterie. L’installation de vos équipements plomberie n’a jamais été aussi simple maintenant que ce blog vous vient en aide.

Déterminer la perte d’eau grâce au compteur, c’est possible !

Le compteur ne ment jamais…Vous n’êtes facturé qu’en fonction de ce que vous consommez. Si ce n’est pas le cas, il s’agit certainement d’une fuite.

Fermez votre robinet principal d’alimentation en eau pendant 12 à 24 heures au minimum pour détecter d’où provient la fuite.

Aidez-vous d’une machine à calculer, d’un bloc note, d’un stylo ou simplement de votre Smartphone pour noter ce qui apparaît sur le compteur juste au moment de la coupure et aussi au moment de la remise en marche. Calculez la différence pour faire ressortir l’écart entre les deux chiffres et vous connaîtrez la quantité exacte d’eau ayant échappé de votre système de tuyauterie :

  • Arrêtez l’eau du robinet se trouvant en aval du compteur. Patientez au moins 12 à vingt quatre heures.
  • Muni d’un stylo et de votre bloc note, notez ce qui est affiché sur le compteur. L’indication en m3, c’est votre consommation en eau. Impossible de louper les autres unités : hl, décalitres et l à droite de la virgule. A bout de 12 à vongt quatre heures , notez de nouveau ce qu’il affiche et calculez l’écart pour connaître votre taux exact de fuite .
  • Reprenez votre bloc-papier et stylo ; notez ce qu’affiche votre compteur d’eau après l’avoir remis en marche . Laissez l’eau s’écouler de votre robinet tout en surveillant le compteur Quand ce dernier tourne , cela signifie que votre canalisation d’eau fuit. une fois la fuite de tuyauterie localisée, vous devriez arrêter de nouveau le compteur et noter l’indication finale. Servez-vous de calculatrice pour déterminer l’écart entre les chiffres et connaître le volume exact d’eau perdue . Le débit réel de fuite d’eau se détermine en divisant le chiffre obtenu par le nombre d’heures où vous avez fermé votre compteur .
  • Une fois cela accompli, vérifiez toutes vos installations et robinets…

Conseils pratiques pour en finir avec les problèmes de fuite d’eau

La fuite peut se manifester depuis un tuyau ou un raccord de mauvais état.

  • colmatage de fuite sur tuyauterie en Cu :

Pour obturer un tuyau en cuivre , vous pouvez vous servir d’un ruban adhésif spécial « autoamalgamant » ou mastic bi-composant adhésif et durcisseur.

  • Un raccord défectueux a fait grimper votre facture à cause d’une fuite : comment faire ?

Il suffit de changer de joint pour combler une fuite au niveau d’ un raccord défectueux.

  • Une fuite a été détectée au niveau du tuyau en Cu : Bouchez- la à l’aide d’un mastic

La conduite doit être laquée en premier. Préparez d’abord la zone à colmater en l’essuyant à l’aide d’ un torchon bien propre et puis, poncez délicatement le tuyau sur une surface à peu près plus large que la fuite. Ceci vous permettra d’accrocher facilement le produit.

parachevez le polissage en utilisant une brosse métallique, une laine fine ou un morceau de toile éméri fine Fractionnez le mastic en premier et malaxez- le. Répétez l’action jusqu’à obtention d’ un mélange de produit uniforme et collant . Appliquez-le sur la conduite ! La zone de fuite est bien polie, le mastic est bien malaxé aussi ; il ne vous reste plus qu’à y aplatir le produit durcisseur Attribuez le temps de séchage nécessaire pour qu’il sèche, durcisse et se fixe.

  • Opérer un colmatage de fuite sur tuyauterie en cuivre ; c’est facile en en vous servant d’un ruban adhésif spécial

Prenez de la brosse métallique, un morceau de toile émeri fine ou du papier abrasif puis commencez déjà à abraser votre tuyau en Cu. Nettoyez-le à l’aide d’un chiffon et n’oubliez pas de le sécher. Utilisez un sèche-cheveux dans ce cas là. Préparez aussi la bande et apprêtez-vous à l’appliquer sur la conduite.

Quand le raccord lui-même est défectueux et provoque une fuite : comment pallier cela

  • Le problème vient de votre bague en PVC ? il vous faudra la remplacer carrément. Si ce n’est pas le cas , il vous faudra simplement la resserer. le cas échéant ; repositionnez votre joint ou remplacez-le également.

rechercher une fuite de canalisation

Mastic ou ruban antifuite ? : Quelle solution de colmatage s’adapte à son type de tuyauterie en cuivre pour résoudre une fuite d’eau

Même pour un pro , déceler la source d’une fuite du premier abord n’est pas une tâche facile pour un certain nombre de raisons : tuyaux défectueux à cause d’un choc direct important,gel de tuyaux , soudage de mauvaise qualité, défaut de fabrication, micro-vibration, effet coup de bélier… Les petites réparations de fuite d’eau peuvent s’opérer facilement à l’aide d’un ruban ou d’un mastic antifuite tandis qu’un important jet de fuite nécessitera la restauration partielle ou complète de tout un système de raccord canalisation .

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur et adhésif :

Il comprend deux composants séparés : adhésif et durcisseur qui se présentent sous forme solide. Vendu au magasin en barres ou également en tablettes minidoses, le mastic antifuite bi-composant adhésif et durcisseur est modulable par le bout des doigts. Le boulet homogène et moelleux ainsi obtenu s’endurcit au contact avec l’air permettant le colmatage efficace de votre tuyau en cuivre .

  • Ruban antifuite autoamalgamant :

On le confond souvent avec un ruban adhésif noir électricien or, les deux diffèrent l’un à l’autre de par leur nature et conception. Le ruban antifuite est autoamalgamant par nature. Dès qu’on l’applique sur la surface à colmater, le ruban adhésif autoamalgamant antifuite se fond avec le tuyau.

Tuyau PVC : 10recommandations pratiques pour résoudre un problème de fuite d’eau.

  1. Fermez votre système principal d’alimentation en eau

Tout d’abord, assurez-vous qu’aucune eau ne circule en amont de la partie endommagée . Arrêtez le compteur.

  1. Tracez les zones à découper pour enlever la partie défectueuse et ôtez-la du tuyau PVC

Indiquez la découpe de part et d’autre de la partie défectueuse de votre tuyau en PVC. Coupez- la ensuite à l’aide d’ une scie à métaux, d’une scie égoïne ou d’une scie à guichet .

  1. Ebavurez les éléments résiduels :

L’utilisation d’un cutter, d’un papier abrasif ou d’un couteau simple est ici conseillée en alternative à celle d’un ébavureur classique jugé moins efficace.

  1. Vous pouvez maintenant décrasser les zones de contact :

Prenez votre feuille essuie-tout, trempez- la d’alcool pour opérer le décrassage des manchons et aussi des extrémités restantes de la conduite sur une échelle de trois à cinq cm .

  1. Il est temps pour vous maintenant d’effectuer le dégivrage des zones de contact :

Afin de garantir une bonne adhérence à la colle antifuite , il vous faudra le faire.

  1. Métrez le tronçon de tuyau à remplacer

Avant de retirer la partie endommagée dimensionnez- la d’abord . Retirez donc 1 cm de la longueur ainsi obtenue.

  1. Place maintenant au coupage du nouveau tronçon de tuyau :

Préparez le nouveau tube de remplacement, insérez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Tracez la longueur des zones de coupe en utilisant un marqueur . Prenez votre scie à métaux, scie égoïne ou scie à guichet puis, commencez par tronçonner votre tube . Après l’avoir terminé, décapez- en l’extrémité .

  1. Le calibrage et découpage une fois faits, place maintenant au raccordement :

Avant d’intégrer le nouveau tronçon à votre tuyauterie, vous devez écarter délicatement l’une des sections de conduite résiduaires. Les colliers qui immobilisent la partie la plus courte doivent être dénouées pour la retirer du mur.

  1. Consolidez la fixation de votre tuyauterie rassemblée par collage des surfaces de contacts :

Pour encoller les surfaces de contact, vous avez 2 choix : Vous collez directement sur les surfaces dégelées soit dans les manchons, soit par l’extremité du tube et des sections de la conduite initiale.

  1. Raccommodez manchons et tube :

Les manchons une fois intégrés aux limites du nouveau tuyau , saisissez-le tube à son tour afin de l’enfiler de part et d’autre des deux côtés.

remplacer une chasse d’eau et son mécanisme par vous-même.

D’abord veillez à ce que le clapet d’arrivée de l’un des deux côtés du réservoir soit fermé ; tirez la chasse d’eau !

  1. Démonter une chasse d’eau c’est facile ! : commencez par détacher le couvercle :

Désistaller une chasse d’eau tirette est un jeu d’enfant ! Dévissez-la tout simplement !. Le démontage d’une chasse d’eau pressoir s’opère pour sa part en dénouant le fil en assurant la liaison à votre système de vidage.

  1. Il est temps pour vous de retirer l’ancienne chasse d’eau :

Prenez une clé plate ou clé à molette et dévissez directement l’écrou : la pièce qui joint votre robinet d’arrivée au système de remplissage. Il vous faudra aussi désinstaller le robinet du flotteur en retirant l’écrou en plastique le fixant. Dévissez-le pour ce faire. Effectuez un mouvement de rotation de 90 ° dans le sens opposé à l’ aiguille d’une montre. Faites de même pour retirer l’écrou en plastique et retirer le robinet flotteur du réservoir.

  1. Détachez le joint du réservoir des toilettes :

Démontez les écrous assurant la fermeture du réservoir des toilettes sur la cuvette en les dévissant. Une fois cela effectué, les vis peuvent être retirés par le haut. Le Réservoir une fois démonté , saisissez-le et posez-le par terre. Débarassez-vous du soin d’étanchéité usé. Le système de fixation du réservoir quant à lui doit être dévissé à l’aide d’une clef spéciale .

  1. Le réservoir doit être aussi réinstallé sur la cuvette pour réussir le montage d’une nouvelle chasse d’eau :

Astiquez la céramique puis, remontez le réservoir. Vissez-en d’abord de fond et puis l’écrou du système de fixation de la chasse d’eau neuve : celui-ci à l’aide d’ une clef spéciale. Montez le nouveau joint mousse. Insérez la rondelle conique au vis de fixation du réservoir. intégrez le vis de fixation et puis serrez-en les écrous.

  1. L’étape finale avant l’installation définitive de votre chasse d’eau neuve consiste au remontage robinet-flotteur :

Préparez un joint à coulisser sur le pas de vis du robinet flotteur. Insérez par la suite ce pas de vis dans son trou. Dès lors que ce sera fait , immobilisez l’écrou de fixation du flotteur et puis, installez le joint fibre dans l’écrou du robinet. En vous équipant de la bonne clé , vous pouvez serrer l’écrou tout en maintenant le robinet..

  1. Dernière phase du remplacement : l’installation de votre nouvelle chasse d’eau :

Après avoir réussi à ajuster la hauteur du nouveau mécanisme de chasse selon la taille du réservoir, vous devez également installer le mécanisme sur sa base : tout au fond du réservoir. Fixez manuellement en tournant à un quart de tour dans le sens de l’aiguille d’une montre.

Nettoyage chauffe-eau : cinq conseils utiles quand il est temps de s’y mettre

  1. Avant de nettoyer le chauffe-eau, assurez-vous qu’il ait été totalement débranché de votre prise d’alimentation électrique

Avant de détartrer votre chauffe-eau , commencez déjà par désactiver son disjoncteur principal tout en détachant le fusible.

  1. Le chauffe-eau électrique a été débranché ? Maintenant vous devez le purger

La vidange n’est pas nécessaire pour nettoyer un chauffe-eau à résistance stéatite alors qu’elle est vitale concernant un chauffe-eau électrique thermoplongée. Il vous faudra en effet purifier la cuve du chauffe-eau électrique.

  1. Le chauffe-eau électrique a été vidangé ? Pensez maintenant à récupérer sa résistance

La vidange une fois faite , démontez la résistance de votre chauffe-eau . Elle se trouve juste sous le capot de protection. Dévissez-le également pour enlever complètement la résistance de votre appareil de chauffage.

  1. Votre chauffe-eau électrique a été bien vidangé ? La résistance a été aussi retirée sans difficulté ? Il ne vous reste plus qu’à la nettoyer

astiquez la résistance avec un détartrant commercial. Trempez-la quelques heures dans la solution de lavage puis commencez par la nettoyer avec une brosse métallique. Rincez à l’eau chaude !

  1. Avant de réactiver le chauffe-eau électrique, il vous faudra repositionner la platine

Le remontage de la platine suffit pour le cas d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée. Pour celui d’un chauffe-eau à résistance en stéatite en revanche, le remontage du fourreau est nécessaire sur la résistance avant restauration de cette dernière dans la cuve. Celle-ci doit être remplie avant la remise en marche du chauffe-eau.